Les cosmétiques naturels

Que l’on soit un homme ou une femme, nous avons tous utilisé des produits de cosmétique dans notre vie. Certains pour faire disparaître des boutons, d’autres pour camoufler des cernes, mais aussi pour se faire beaux et belles et se sentir bien.

Quand les cosmétiques s’attaquent à la peau

Cependant, l’utilisation des cosmétiques peut s’avérer comme étant néfaste pour la peau. Par exemple, en voulant camoufler quelques boutons grâce à un fond de teint de grande marque, ce simple produit risque de s’emparer de la peau et la rendre malade. En effet, le fond de teint peut favoriser la prolifération de boutons de telle sorte à ce qu’une intervention dermatologique soit nécessaire. Le rôle du dermatologue dans ce cas précis, sera de nettoyer la peau en profondeur et grâce à un traitement sur plusieurs années (cela diffère selon le type de peau et le problème) empêcher les boutons de se multiplier, voire les éliminer.

C’est presque choquant qu’un simple produit de cosmétique, censé camoufler des imperfections, a pu s’attaquer à la peau de son utilisateur. Il est alors important, à chaque achat, de s’intéresser de plus près aux cosmétiques et à leurs ingrédients.

Ce n’est qu’après plusieurs recherches, lectures et renseignements sur les cosmétiques, qu’une personne peut  comprendre que l’industrie des cosmétiques ne dit pas toute la vérité sur ses produits aux consommateurs. En effet, comme toute autre industrie productrice, elle ne cherche que le bénéfice et ne se soucie guère du consommateur.

Prenons un exemple, celui du parabène. Pendant longtemps cet ingrédient cancérigène fut introduit dans les produits de cosmétiques, jusqu’à ce que la société de consommation exige à ce qu’il soit retiré. Les marques, toujours en quête de bénéfice, ont entendu la demande. Elles ont retiré le parabène et même le silicone de leurs produits et affichent fièrement l’étiquette « sans parabène » ou « sans silicone » sur le packaging de leurs produits. Mais cela ne les empêche pas de substituer ce parabène par un autre conservateur tout aussi nocif.

Lush, une entreprise britanique, lutte contre le test des cosmétiques sur les animaux

Lush est une entreprise de cosmétiques britannique. Elle se base sur la philosophie du « frais et fait main ». Afin d’assurer des produits frais, l’entreprise utilise dans la grande majorité de sa production des fruits, des légumes, des huiles essentielles, des infusions de fleurs et autres ingrédients naturels. Lush se présente comme étant une entreprise soucieuse de l’homme, des animaux et de la planète.  Notons que les droits des animaux sont centraux dans le positionnement de Lush.

Forte de cette éthique, Lush essaye de concrétiser ces principes à travers la fabrication de ses produits de cosmétiques, mais aussi en organisant des manifestations et des pétitions au sein de ses magasins et sur son site internet. Lush veut diffuser une image responsable, en se basant sur de solides valeurs qu’elle applique.

La vidéo ci dessus nous montre une campagne de Lush, qui lutte contre le test des produits sur les animaux en laboratoires. A travers cette vidéo, l’entreprise dénnonce l’industrie des cosmétiques qui continue à utiliser des animaux en laboratoires, à les torturer afin de tester des produits de cosmétiques sur ces derniers. Cette campagne a pour but de sensibiliser les consommateurs à cette cause et de signer la pétition. Nous pouvons noter que Lush est une entreprise qui joue sur la transparence et sur la réalité des faits. Certes la campagne peut choquer quelques personnes, mais cette vidéo expose la vérité. Quant à elle, Lush teste ses produits sur des personnes volontaires et fabrique des cosmétiques végétariens, voire même végétaliens (sans miel par exemple).

Les labels : un moyen simple et efficace pour différencier les cosmétiques

Comme nous venons de le voir, l’industrie des cosmétiques nous cache beaucoup de chose, il est alors important d’acheter avec prudence. Ainsi, pour éviter les cosmétiques nocifs à la santé, tout comme à l’environnement, il y a des solutions telles que les cosmétiques biologiques et les cosmétiques naturels. Des labels existent pour certifier que le produit est bio ou naturel.

Voici un exemple de liste de labels reconnus : COSMEBIO, ECOCERT, BDIH, NATURE & PROGRES. Ce sont des labels de confiance. Un produit de cosmétique ayant au moins un de ces labels sur son packaging est un produit qui prendra soin de la peau du consommateur et n’est en aucun cas nocif pour l’environnement. Par contre les étiquettes de produits indiquant des ingrédients douteux ou nocifs comme par exemple le sel d’aluminium, le methylparaben, le propylparaben, l’alcool denat, l’EDTA, etc. (voir liste INCI) sont eux des ingrédients qui nuisent à la peau, à la santé de son utilisateur mais aussi nuisent à l’environnement.

Il ne faut donc pas négliger la composition d’un produit de cosmétique, son étiquettage et la vérification des labels présents sur ce dernier. L’information est l’«arme» utilisée par le consommateur vigilant.

Sofia Louzgani

Plus d’informations : http://www.laveritesurlescosmetiques.com/inci_fr.php
Source image : Lush
Source vidéo : Chaîne Youtube Lush

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s